Dior et moi : les coulisses d’un défilé

Emilie Lapierre

Emilie Lapierre

23 ans, rédactrice marseillaise.
Emilie Lapierre

Les derniers articles par Emilie Lapierre (tout voir)

Dior et moi est un film documentaire qui retrace l’arrivée de Raf Simons dans la maison de haute couture. Le film sort le 8 juillet au cinéma, en plus de sa sortie en salles le film sera disponible en avant-première en VOD du 29 juin au 7 juillet (sur le site du film + FilmoTV, iTunes, GooglePlay)

Dior et moi au cinéma

Les petites mains indispensables à la création d’une collection.

Après avoir été projeté en avant-première lors de la quatrième édition du Champs-Elysées Film Festival, le film Dior et moi de Frédéric Tcheng s’apprête à faire son entrée dans les salles obscures. Le film suit les premiers pas du couturier belge Raf Simons dans la maison Dior et la préparation de sa première collection de Haute Couture qui se terminera par un défilé. Pour préparer tout ça, le couturier a alors seulement huit semaines. Mais, et ce qui frappe tout le long du film Dior et moi, Raf Simons sera aidé par toutes les petites mains de l’atelier. Pourtant, lors du défilé, c’est seulement lui qui sera remercié et applaudi. Alors que ces petites mains sont indispensables à la création et à la préparation d’une collection Haute Couture. Dans le film, on apprend que certaines sont présentes depuis quarante ans ! Dior et moi n’est donc pas centré uniquement sur Raf Simons, mais, au contraire des autres films de mode comme Saint Laurent (ou Yves Saint Laurent selon lequel vous avez préféré) ou The September Issue, il rend hommage à toute l’équipe qui a travaillé aux côtés de Simons, tournée vers un seul but : le succès de cette collection Haute Couture.

Frédéric Tcheng a donc voulu retracer tout le travail, tous les préparatifs et l’ambiance qui règne dans une maison aussi mythique que Dior. Toutes les émotions sont présentes : l’excitation, la peur (Raf Simons vient à peine d’arriver pour remplacer le sulfureux John Galliano, remercié après le scandale de ses propos antisémites)… Créer un défilé pour Dior n’est pas chose facile quand on connaît les retombées médiatiques. En effet, lors du défilé, nous pouvons voir Anna Wintour (la patronne de Vogue), Marion Cotillard ou encore Donatella Versace. Pourtant sceptique au début, Raf Simons a finalement laissé carte blanche à l’équipe du tournage pour saisir chaque étape, chaque émotion, chaque anecdote qui ponctuent un tel défilé. Rien ne nous est épargné des coulisses de la maison Dior.

Dior et moi au cinéma

Un parallèle est également dressé entre Raf Simons et Christian Dior, le créateur de la célèbre maison, décédé depuis 1957. Raf Simons est partagé entre le fait de respecter l’ADN de la maison imposée par son créateur, et le fait d’imposer sa propre vision des choses. Quand un nouveau créateur artistique débarque dans une maison, il faut toujours pouvoir apporter du neuf, mais en restant dans l’esprit de la marque.

Suivez les coulisses du défilé Haute Couture de Raf Simons pour Dior dans Dior et moi au cinéma dès le 8 juillet.

Voici ci dessous la bande annonce :

Exprime toi sur Facebook